Vous êtes ici : Accueil > Historique

Articles

  • Au revoir Senseï Mabuni...bon voyage - Mars 2016

    1918-2015 Célèbre fils de Kenwa Mabuni, fondateur de l’école Shito-Ryu, Kenei Mabuni s’est éteint en décembre dernier. Retour sur les moments forts de la vie de cet homme, qui aura consacré toute son existence à développer l’école de son père, le Karate-do Shito-Ryu. Ainé d’une fratrie de trois enfants, Kenei Mabuni a reçu l’instruction de son père dès son plus jeune âge et ce durant toute son enfance. Ainsi, lorsque Kenwa Mabuni ouvre son propre dojo, en 1934, Kenei à l’occasion de fréquenter les élèves de (...)

  • Le salut traditionnel - Août 2015

    le salut (reï) traditionnel au karaté se fait à chaque début et fin de cours en face de son professeur.
    il existe deux manières de saluer :
    salut debout (ritsureï)
    salut assis (zareï)
    le Zareï : Il doit être réalisé dans un ordre bien précis :
    1- position de départ : musubi dachi (talons serrés)
    seïza ! "mettez vous à genoux" 2- poser le genou gauche au sol, 3- poser le genou droit puis s’asseoir sur ses talons, les pieds à plat au sol, les deux mains posées sur le haut des cuisses (l’écartement (...)

  • l’origine du karaté - Août 2015

  • bien faire son noeud de ceinture - Août 2015

    Une ceinture pour "tenir son pantalon" À l’origine, au Japon, les pratiquants portaient un kimono blanc, similaire à leur habit de travail, ainsi qu’une ceinture blanche pour fermer la veste. La ceinture blanche devenant marron puis noire de salissure au fur et à mesure de l’entraînement, la ceinture noire fut considérée comme l’ultime étape à atteindre.
    Le style Shotokan de maître Ohshima a gardé ce principe originel de trois couleurs, blanche du 9e au 4e kyu, marron du 3e au 1 e kyu, puis noire de (...)

  • Le style Shitô-Ryu - Août 2015

    Origine du shitô ryu : Le shitô-ryu (en japonais 糸東流) est une forme de karaté originaire d’Okinawa élaborée par Kenwa Mabuni (摩文仁賢和). Mabuni choisit d’appeler son style shitô-ryu en l’honneur de ses deux principaux maîtres : Anko Itosu et Kanryo Higashionna ; 糸東 « shitô » est en effet constitué des deux premiers kanji (les « kanji » sont des caractères (字) empruntés au système d’écriture de l’ethnie chinoise Han) d’Itosu et de Higashionna.. (Le premier caractère Kanzi dans "Itosu" sonne comme un "shi" et (...)

  • Le CAPA de 1976 à nos jours... - Août 2015